Paillage

Pour un jardin plus naturel !

Que faire des branchages, herbe tondue et autres feuilles mortes que vous ne pouvez plus ajouter à votre compost au risque de déséquilibrer sa maturation ? Aller à la déchetterie ?

Pourquoi ne pas plutôt les utiliser dans votre jardin et tendre ainsi vers plus d’autonomie ?

L’herbe tondue :

Une fois que vous avez ajouté une partie de l’herbe séchée dans votre composteur, que faire du reste ?

  • Vous pouvez laisser l’herbe coupée sur place : elle agira comme un engrais tout en limitant la prolifération des mousses.
  • Vous pouvez aussi la laisser sécher comme du foin, en l’étalant bien pour qu’elle ne fermente pas… Puis, vous en servir comme paillis.

Branchages et feuilles mortes broyées :


Utilisez ce broyat en paillis au potager, dans les massifs de fleurs, au pied des haies... afin de :
• limiter la repousse des mauvaises herbes,
• diminuer les arrosages puisque le paillis maintient l’humidité du sol,
• nourrir la terre et favoriser l’activité des vers de terre.

Vous pouvez aussi aménager des allées en étalant une bonne épaisseur de broyat de branchages.

Les avantages du paillage :

  • moins d’entretien au jardin
  • moins de trajets à la déchetterie
  • moins de produits chimiques
  • et plus d’économies, une terre fertile et… tellement de plaisir !

Et si vous réduisiez tout simplement vos déchets de jardin...

Pour réduire la tonte :

Semez une prairie fleurie dans un coin de votre jardin !

C’est beau pour les yeux et bon pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Pour réduire la taille des branchages :

choisissez des arbustes à croissance lente (azalées, houx, buis, rhododendrons, forsythias…).