Fonctionnement de l'ISDND

Rapport d'activité annuel ISDND Précilhon

L'Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) de Précilhon (situé à côté d'Oloron-Sainte-Marie) est une installation classée soumise à autorisation et dont l'exploitation est régie par l'Arrêté préfectoral n°03/IC/588 du 08 Décembre 2003.

 

Les déchets réceptionnés et enfouis sur le site de l'ISDND de Précilhon se répartissent en plusieurs catégories :

  • les encombrants ménagers : rebus de tri provenant du réseau des déchetteries et ne pouvant être valorisés ou recyclés en raison de leur taille ou de leur nature ;
  • les refus de tri : fraction non valorisable des déchets recyclables issus des chaînes de tri du centre de Sévignacq c’est à dire des matériaux trop dégradés pour être recyclés ou des erreurs de tri des habitants ;
  • les déchets banals non valorisables,  industriels  communaux ou commerciaux.

De 1989 à 2002, le site de l'actuelle ISDND de Précilhon, a accueilli une décharge d'ordures ménagères exploitée par le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Béarn.
En 2004, dans un nouveau cadre réglementaire, le SMTD a réalisé de lourds travaux d'aménagement sur le site de Précilhon afin d'équiper ce dernier de dispositif de traitement des effluents liquides et gazeux et de réhabiliter les anciens casiers datant de la précédente exploitation.

L’emprise totale du site est de 13,5 ha dont 3,7 environ consacrés à l’exploitation de 2 casiers : casier Est et casier talweg.

Le site a été entièrement réaménagé :

  • le premier casier central, exploité dans les années 90, a été recouvert par une couche de remblai argileux, avec raccordement du réseau de collecte des lixiviats à la nouvelle station de traitement.
  • le casier ouest, exploité jusqu’en décembre 2003 et réhabilité en décembre 2004, a été recouvert par une couverture semi perméable en géosynthétique bentonitique (GSB), comprenant également un réseau de collecte du biogaz (puits de captage) et le raccordement du réseau  des lixiviats à la nouvelle station de traitement.
  • le casier Est exploité depuis janvier 2005 jusqu'en octobre 2011  et réhabilité en octobre 2011. Sa capacité était de 165 000 m3 environ et il a été aménagé dans le respect des dispositions réglementaires applicables, notamment en termes de barrières passive et active, de collecte et traitement des lixiviats et du biogaz.
  • Le casier talweg, dernier casier exploité du site de Précilhon, est exploité depuis octobre 2011. Il est autorisé à enfouir 30 000 t/an. L’exploitation du casier talweg d’une capacité de 135 000 m3 environ  est prévue jusqu’au 31 décembre 2014.


Ce site dispose  des infrastructures et  équipements pour assurer une gestion et une exploitation exemplaire et conforme à la réglementation :

  • un quai de transfert d'ordures ménagères et de déchets issus de la collecte sélective.
  • réseau de collecte et de destruction du biogaz (torchères) produit par la fermentation des déchets ;
  • station d'épuration permettant de traiter les lixiviats ; 4 bassins ( 2 bassin eaux pluviales, 1bassin de lixiviats bruts, 1 bassin des eaux traitées)
  • portique de radioactivité ;
  • 2 caméras de surveillance et 2 caméras infrarouges pour la lutte incendie ;
  • 1 pont bascule ;
  • 1 compacteur de 32 tonnes, 1 tracto-pelle et 1 pelle mécanique.

Le SMTD s'est engagé dans un management environnemental du site, conformément à la norme ISO 14001. Il s'agit d'une démarche visant à développer des méthodes et techniques pour réduire et maîtriser les impacts de l'activité du site sur l'environnement (politique).

Le Système de Management de l'Environnement (SME) du quai de transfert et de l'ISDND  de Précilhon est alors audité tant du point de vue opérationnel  qu'administratif chaque année par un organisme international et indépendant AFAQ AFNOR CERTIFICATION.  Il est certifié ISO 14001 : 2004 depuis le 09/12/2009.

rapport annuel 2016